problèmes fenêtres mixtes bois-alu Minco Novea, fuites à l'intérieur -6

Publié le par simsim

Comme promis voici l'article sur les fenêtres Minco (voir tout l'article).

16 mars 2011 : expertise judiciaire

12 Janvier : assignation en référé du poseur de fenêtres et de la société Minco...

c'est parti, par avocat interposé

4 Janvier, réception du courrier de l'assurance et rapport d'expertise:

Le rapport d'expertise de l'assurance ... 6 pages dont 3 pour la présentation des faits et des intervenants ...4 photos, 20 lignes de constat des faits et origine des désordres.

bref, déçus par ce rapport qui ne peut être autrement vu que l'expert n'avait pas pris de notes, ni mesures de quoi que ce soit.

Il dit quand même qu'il y a des erreurs lors de la mise en oeuvre.

Remède aux désordres : dépose des menuiseries et reprise des supports 3000 euros TTC environ. Ceci ne tient pas compte de l'ensemble des erreurs de pose et de dimension des menuiseries qui ne peuvent pas être calfeutrées correctement.

Quand à l'assurance, comme notre contrat n'a pas la protection juridique, elle ne peut faire une action à l'encontre de l'entreprise.. Ok,  super.

début décembre 2010 Suite avocat  :

Voilà notre chance : après le 1er RDV, nous avons recontacté l'avocat en lui demandant différentes choses, il nous a répondu que l'entreprise de menuiseries étant son client, il ne peut nous assister !! dingue non ? Il aurait pu réagir pendant l'entretien ??

nous avons perdu 15 jours.

Toujours pas de résultat de l'expertise par l'assurance... il faut attendre début décembre, soit 1 mois.

1er  RDV avec un avocat 

C'est une première visite, afin d 'avoir le maximum d'informations sur la suite.

En résumé :

Pour une assignation et ordonnance en référé , le délai est de 8 mois avec expertise judiciaire (ça veut dire laisser en l'état les menuiseries jusqu'à l'expertise).

Ensuite il faut faire une attaque au fond pour une application du rapport d'expertise et là, c'est très long avec possibilité d'appel de la partie adverse.

On voudrait que ça aille + vite. A suivre

Visite de l'expert de l'assurance le 4/11/2010

L'expert de notre assurance (suite aux dégâts d'eau) et celui de l'assurance du poseur (décennale) sont venus. Le poseur était là aussi.

L'expert de notre assurance venait suite à des malfaçons, le poseur était convoqué pour des dégâts d'eaux...

Le poseur nous a fait un festival d'anneries, de mensonges... Les experts ont pu quand même se rendre compte que la réception des fenêtres ne pouvait avoir lieu ... la maison est inhabitable. La pose des menuiseries n'étant pas réceptionnée, la garantie décennale n'est pas enclenchée. Il devrait s 'agir de la garantie contractuelle du poseur, ce qui n'est pas simple.

Ils ont vu les photos des entrées d'eau ... malgré ça, le poseur ne croyait pas aux entrées d'eau !!

Les experts ont pu voir quelques défauts de pose mais pas tous (présence de joint silicone sous la bavette, mauvais aplomb, habillage découpé et posé à l'inverse des plans de pose Minco...). Pas de mesure sur place, pas de prise de côtes. Quelques photos de leur part.

A priori, l'expert de notre assurance va remettre son rapport après quelques prises de notes (un peu léger à notre gout). 

Cela irait dans le sens d'une dépose et repose des fenêtres.

Nous ne voulons plus revoir le poseur, qui s'en est faché (bou lalalala), mais de toute façon, il avait annoncé lui même ne plus rien vouloir faire sur ces fenêtres lors de sa dernière visite en Avril ... maintenant face aux 2 experts, il est prêt à revenir, mais nous pas !

Parole du poseur  : quand on pense à la faim dans le monde, vos problèmes de fenêtres ... (véridique !!!!)

ET nous dans tout ça ??? pas avancés pour autant....

Dans toutes les discussions que nous avons eues avec des habitués de ces tensions clients/artisans  (Experts, huissiers...) tous nous déconseillent d'aller en justice, mais de traiter à l'amiable avec le poseur (problèmes d'assurance pose et matériel fourni, par la suite).

Comment traiter à l'amiable avec un poseur qui est déjà venu 3 fois, qui a annoncé clairement ne plus vouloir revenir et espéré que tout était terminé (avant les fuites !!!). Comment faire revenir un mec en qui on ne peut pas avoir confiance vu la qualité de son travail avant ?

C'est complètement abberant.

C'est vraiment dégue ce système. Tout est payé depuis longtemps mais le résultat est merdique  : fenêtres qui laissent entrer l'eau, et le vent !!

décision : RDV avec un avocat en droit de construction pour savoir quels sont nos droits, et comment faire pour faire comprendre à l'artisan ses conneries sans être bloqués dans l'avancée de la maison. Je rappelle que nous vivons en partie dans une yourte + la partie ancienne de la maison :1 chambre et 1 cuisine assez grande quand même + salle de bain .. le strict minimum. Et un second hiver comme le dernier passé, on en n'a pas du tout envie !

3ème fuite le 7 octobre 2010.. voir fin de l'article

Voici les défauts constatés en Mars 2010 :

Nos soucis : d'une part la fabrication des fenêtres, et d'autre part l'installation.

Commençons par la fabrication :

Gamme Noeva, bois/alu. Finition Hêtre, alu RAL horn.

Nous avons eu une fenêtre mal montée, avec des angles mal faits , en comparant avec les autres fenêtres  (pas grave selon Minco, cela fait partie des erreurs de montage tolérées):

 

PICT0025c.jpg

Mais aussi, ce genre de choses : décalages entre montants horizontaux et verticaux, vérifiés à la règle.

fenetre-construction-11b.jpg

ou :

fenêtre-construction-18b

et toujours :-101211c.jpg

et encore :

malfacon-Ouest-5b.jpg

  Ce vantail a été corrigé par le fournisseur, après coup.

Concernant les habillages Alu :

 la couleur s'écaille au niveau du pliage, il a du être thermolaqué avant formage au lieu d'après comme le prévoir le label qualicoat.

alu-pb-peinture-2b.jpg

pour la pose voici ce que nous avons vu !

problème d'installation non adaptée de la

bavette basse avec passage d'eau possible :

sans oublier que l'installateur n'avait pas enlevé les plastiques de protection , et nous ne pouvions plus les retirer sans en laisser des bouts coincés. Il a du revenir pour les enlever.

mal-facon-porte_fenetre-1c.jpg

Montant / Bavette avec du jour en dessous devant chaque fenêtre : 

PICT0010b.jpg

PICT0018b.jpg

Suite à ces remarques, nous avons fait revenir l'installateur avec le commercial Minco et son chef . Pour eux, des défauts mineurs.

Traverse haute des coulissants placée à l'intérieur des montants :

habillage-coulissant-traverse.jpg

Eclatement du bois (vis trop près) des bords des montants... vis et non pas équerres sur les fenêtres de l'étage ! 3 fenêtres présentent  des éclats dans montants :

eclats-vis-5c.jpg

eclats-vis-7c.jpg

eclats-vis-8c.jpgsur celle ci, ils ont sorti la vis (on voit la trace) et on leur a demandé de la replacer ailleurs.

Par hasard j'ai retrouvé ces photos ... avant le passage du poseur en Mars, nous avions protégé les bords des encadrements des fenêtres ainsi:

appui-fenetre-1c.jpg

    appui-fenetre-2c-copie-1.jpg

Pensant ensuite lier le pare pluie aux habillages des fenêtres comme décrit par le CNDB.

Et au moment de l'installation, j'avais pris ces photos .. les montants de la structure

ont été entaillés ! A cette époque, on ne savait pas .. mais maintenant on sait que cela n'est PAS du tout nécessaire SI tout est bien adapté.

  fenetre-1eretage2c.jpg

Donc ceci explique que le pare pluie n'est plus du tout continu, il a été découpé, les montants creusés ... mais cela n'est plus visible Hélas !!! Par contre le vent passe comme il veut, les fenêtres ne sont PAS du TOUT étanche au vent.

Après 2 venues de l'instal lateur et une visite sur site avec 2 personnes de la société Minco ( le commercial + 1 autre) et le poseur, pour revoir les problèmes, certains ont été "arrangés" avec du silicone, les plastiques a utocollants ont été enlevés, les jours sous les montants des habillages revus... mais le fond n'a pas été entendu. Il avait bien dit "de toute façon, je ne ferai que le minimum".

Puis nous avons contacté en Aout un expert pour venir vérifier avec nous (sans document écrit, 350 euros). Il a passé 2 h à tout regarder, et noter les défauts. Nous sommes dans le vrai.

Défaut d'accrochage (vis trop grosses pour les montants en bois qu'elles ont fait éclater par endroit).

défaut d'aplomb.

défaut de pose des habillages.

Des problèmes à chaque fenêtre !

  Dégats rencontrés , le 7 septembre :

  après des pluies assez  fortes : voici les constatations, le pare pluie étant posé, le freine vapeur aussi !

PICT0022b.jpg

La jolie goutte pour une fenêtre étanche soit disant.

2ème fenêtre : traces d'humidité et isolant mouillé:

PICT0032b.jpg

3ème fenêtre :

PICT0035c.jpg

des montants mouillés, des isolants aussi ;.il a fallu déchirer le freine vapeur pour faire sécher..

chouette !sinistre-fenetres-8sept10-8b.jpg

Voilà, l'installateur avait soit disant très bien posé les huisseries, heureusement que la pluie de ces derniers jours a été forte, on a pu se rendre compte avant de poser le parement intérieur et le bardage, de ce problème...

du coup nous sommes encore en attente, après une déclaration à l'assurance.

1ere réponse de l'assurance : ils vont envoyer un expert pour faire le point  car nous avions envoyé à l'installateur une lettre AR en précisant qu'on attendait une pose selon les Règles de l'Art en citant de DTU.

L'expert va donc venir voir si cela a été fait dans les règles de l'art.

Réponse de l'assurance : envoi à un cabinet d'expert pour contre expertise, prévue le 4 novembre!!! Trop loin à mon gout je vais essayer de faire venir + tôt.

En plus demain 4 octobre il est prévu des vents et de la pluie version tempête du sud .. encore !!!

On a essayer de colmater les habillages pour éviter de mouiller encore les isolants..

Sinon nous avons pris contact avec un huissier, pour faire un constat de l'état visuel des menuiseries,  faire de notre côté des avancées pour le bardage ou parement intérieur. Constat fait (300 eurosTTC).

4 Octobre : tempête annoncée, et bien là !

Vent du sud à + de 100 km/h, et pluies torrentielles :

Heureusement, on avait protégé 2 fenêtres sur 3 avec une pare pluie scotché, les seuils des bavettes ... comme ça :

protection_bavette_chbre_nord.jpg

et

protection_bavette_chbre_sud.jpg

Seule la fenêtre du milieu est restée telle quelle, histoire de voir si l'eau passe bien par la bavette  :

bavette milieu

Une cata, ça ruisselait le long du mur dans la maison sur cette fenêtre... et heureusement RIEN pour les 2 autres.

l'eau coulait le long des montants. Donc on a essayé d'éviter le passage au RDC avec des chiffons, sinon comme tout est collé et scotché en bas, les isolants ne pourront pas sécher.

FLS_pluies-4102010-10.jpg

vue de + près :FLS_pluies-4102010-14.jpg

Second coup de tel à l'assurance, j'ai aussi envoyé des photos, elle doit faire passer l'info à l'expert prévu le 4 novembre.

Y'a plus ka scotché la dernière fenêtre...

Nous avons demandé la venue d'un huissier en octobre (300 euros) afin de faire un constat avec photos pour mettre en évidence à une date précise les problèmes vus.

C'est fait, la rapport est reçu... attention, bien le relire, car des erreurs de texte apparaiisent (les huissiers ne sont pas des experts en termes techniques).

Publié dans avis menuiseries MINCO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jmeximfenetres 14/04/2016 15:53

merci pour cet article très utile

ERIC CHARRIER 15/03/2013 10:31

Il semble que les auto-constructeurs rencontrent beaucoup de déboires, les règles de l'art sont elles connues et respectées (dtu 36-5)?
Avez-vous fait une étude sur la ventilation de votre maison ?
Avez-vous pensé à réaliser également uné étude sismique ?

simsim 19/03/2013 09:17



 


Bonjour,


 


Vos propos sur les auto-constructeurs qui rencontreraient beaucoup de problèmes n'engagent que vous.


 


En ce qui nous concerne l'autoconstruction n'a pas consisté en l'acquisition d'un tas de planches, d'un marteau et d'un stock de clous. Pour répondre à votre question nous avons fait appel à 2
bureaux d'études : l'un spécialisé en géologie et l'autre spécialisé en construction bois . Nous avons suivi les conseils et plans de ces 2 professionnels ainsi que le DTU 31.2 que nous
possédions, mais aussi le guide MBOC..


 


Concernant le DTU 36.5 « mise en œuvre de fenêtres et portes extérieures » : nous rappelons que nous avons fait appel à une enseigne professionnelle pour la fourniture et la
pose des menuiseries. Logiquement, vous en conviendrez, il n'était pas de notre devoir d'étudier le DTU 36.5 alors qu'un menuisier professionnel effectuait la pose des menuiseries sinon à quoi
cela servirait de payer un pro avec garantie décennale.


 


Maintenant il s'avère que les règles de l'art n'ont pas du tout été respectées lors de la mise en œuvre des menuiseries. Ceci étant en partie responsable des problèmes d'infiltrations que nous
subissons. En partie seulement car le kit « maison ossature bois » de la gamme Novea que nous avons acquis présente des caractéristiques qui semblent en partie responsables de guider
les eaux de pluie à l'intérieur de la structure bois. Ces points ont été évoqués en expertise judiciaire et Minco les connait donc.


 


D'une manière générale le respect des règles de l'art s'imposent au concepteur des menuiseries comme à celui qui les met en œuvre.


 


Merci d'être passé sur le blog et d'avoir posé vos questions.


 


Cordialement



karine 03/07/2011 23:00


bonjour,
je viens de tomber sur votre site et en lisant vos commentaires, cela me fait penser à mon histoire qui est toujours en cours, et pour ....????

en bref, en 2006 achat d'une maison avec travaux
j'ai contacté un maitre d'oeuvre qui a recruté des ets pour réaliser les travaux
3 mois, je réceptionne une maison avec énormement de défauts, le principal étant aucune évacuation des eaux usées
puis suit huissier, avocat, expert pour en résulter à "maison impropre à l'habitation"
entre temps, le maitre d'oeuvre a fait faillite, insolvable et pas d'assurance
l'ets responsable de ce massacre a fait aussi faillite, insolvable
à ce jour, l'assurance de ets refuse la garantie décennale donc, rebelotte devant un tribunal
au final, je réclame 39000€ de dommage pour les travaux défectueux (refaire les canalisations, la facade extérieure, les murs de placo platre vibrants, porte, ...)
mais j'ai du avancer par loin de 6000€ de frais avocat, huissier

tout çà pour vous dire, ne lâcher rien, surveiller tout et prenait des nouvelles régulières sur vos dossier auprès de votre avocat
bon courage


simsim 22/07/2011 00:06



Bonjour,


Vous avez raison, se défendre par la voie du tribunal c'est un vrai investissement (financier et en énergie) dont l'issue est incertaine malgré les évidences qui nous poussent à le faire.


Il semble que la construction soit un monde à part avec une application des normes et règles de l'art pas toujours très scrupuleuse.


Merci de nous pousser à ne rien lacher, c'est pas simple en effet.


Bon courage à vous aussi, et merci d'être passée sur ce blog.


 



ludo et elo 25/01/2011 19:29


Bonjour,

Il est malheureux de voir le manque de réactivité du SAV de chez Minco, j'ai aussi posé ces menuiseries et j'en suis plutot satisfait.
Cependant sur une coulissante à translation il me manque le cache du systeme de guidage et je l'attend depuis Mai 2010, une parclose était défectueuse et ils ont mis 6 mois avant de venir la
changer.Leur SAV est déplorable.
Je pense cependant que vos menuiseries présente surtout un défaut de pose au vu des photos, alors ne lacher rien vous finirez par avoir gain de cause.

Bonne continuation à vous, et félicitation pour le travail accompli.

Cordialement,


simsim 27/01/2011 12:32



Merci pour votre message, effectivement nous avons une pose très défectueuse, mais c'est une partie du problème car nos menuiseries présentent des défauts (condensation, étanchéité vantaux). Nous
ne sommes pas les seuls à constater cela.


cordialement


 


 


 



zapetou 19/11/2010 20:04


boudiou! quelle galere!!
là faut quand meme dire que c'est pas du tout hors d'eau hors d'air!!

ca doit commencé a chifré votre histoire d'uissier, a coup de 300e par ci et par là !!

courage pour la suite du combat!
amicalement
xavier


19/11/2010 08:32


bonjour,

nous avons aussi des problèmes d'infiltrations sur des menuiseries MINCO.

6 menuiseries sur 10 présentait des fuites. L'entreprise qui les a posé, la même qui a réalisé la structure bois, est revenu 2 fois pour faire rectifications mais rien à faire. Le charpentier me
dit qu'une fois le bardage finit, on ne parlerai plus de fuites. Je viens de terminer la façade sud ou les plus gros soucis se sont révélés. J'attends de voir si cela suffit mais je doute au vu de
vos photos car les infiltrations semblent de même nature que les notres!!!

Le charpentier m'a assuré qu'il ne nous laisserait pas tombé et qu'il changerait les menuiseries s'il le faut!!!

A suivre...

Bon courage à vous pour votre problème de fuites. Nous sommes de tous coeur avec vous, conscients du stress que cela amène... Notre moral et notre énergie en a prit un coup...

A bientôt...


simsim 19/11/2010 11:13



bonjour


merci pour votre message, mais nous ne sommes pas sur du tout que le bardage sera la réponse à ce problème. Ici aussi le moral et l'énergie en a pris un coup !! mais on trouvera certainement une
réponse dans les discussions avec d'autres autoconstructeurs ou professionnels. Vous avez de la chance que votre charpentier soit à fond avec vous.


à bientôt et ne vous laisser pas trop abattre !



Castelmob 11/11/2010 21:45


Mon Dieu ! Mais comment de telles choses peuvent être possible ! Un véritable travail de sagouin ! J'espère que tout va s'arranger pour vous !
Bon courage!


Mari & bast 11/10/2010 13:53


Ouille ouille, pas cool tout ça.
Heureusement que ces vices ont été découverts assez tôt.
Bon courage pour la suite.


LEFEBVRE 10/10/2010 13:08


Bonjour, nous rencontrons aussi de nombreux soucis avec MINCO. Galbe déformé, impossibilité de fermer les fenetres. Cela fait 18 mois que cela traine.


Emilie & Fabien 06/10/2010 19:50


Bonsoir,

Ca fait peur de voir un résultat comme çà sur des fenêtres que l'on paye relativement cher ! Travaille de cochon. Ça nous rassure pas on vient de signer hier un gros devis pour les mêmes fenêtres
que vous, mais sans la pose ! Bon courage dans vos démarches, en espérant que vous aurez gagne cause.
A bientot.


simsim 06/10/2010 22:36



Bonsoir


Pour ceux qui sont passés dans la maison, les fenêtres sont  de bonne qualité visuelle.Cependant il y a beaucoup de choses à dire sur la pose des bavettes etc.. Faites vous la pose vous même
? Avez vous le cahier technique des menuiseries? Un conseil, il faut vraiment tout regarder à l'arrivée, et être rigoureux sur les dimensions tableaux prise en compte (pour Minco c'est la taille
nominale ce qui n'est pas la définition de la dimension tableau), avec ou sans habillage (1cm de différence tout de même). Si vous voulez des détails techniques on peut vous ne communiquer
directement.


à bientôt


 


F et C